° Philosophie  > Philo-repères BAC

Philosophie - Les repères du programme (BAC)

Des repères pour vous éclairer ....  par J. Llapasset

Transcendant / immanent

 

Site Philagora, tous droits réservés
_________________________

3 - Citations comme autant de pistes de lecture   

 Transcendant .

"Est transcendant ce qui est à la fois supérieur à et d'un tout autre ordre que." Gobry, La personne, page 33.

"Le Transcendant n'est point ce qui boucle le savoir, mais ce qui ouvre à une option sur le sens même du savoir, et rend à la fois nécessaire et obligatoire la croyance." Jean Lacroix, Marxisme, existentialisme, personnalisme, page 61.

"Transcender, c'est aller vers, en montant. Ce n'est donc pas Dieu qui est transcendant, c'est toujours l'existant qui transcende, c'est dire qui accomplit ce mouvement de transcendance." J. Wahl, Traité de métaphysique, page 654.

"Si la mise hors circuit du monde et de la subjectivité empirique laisse pour résidu un moi pur, différent par principe de chaque flux du vécu, avec lui se présente une transcendance originale, non constituée, une transcendance au sein de l'immanence." Husserl, Idée pour une phénoménologie, page 190.

"Nous appellerons immanents les principes dont l'application se tient entièrement dans les limites de l'expérience possible, mais transcendants ceux qui doivent voler par dessus ces limites." Kant, Critique de la Raison pure, dialectique, introduction.

 Immanent.

"Dieu est à la fois immanent et transcendant à l'univers; il est immanent (= présent à tout l'univers et à tous les êtres qui le composent) en tant même que transcendant, c'est-à-dire en tant que l'univers n'existe et de subsiste que par lui." Jolivet, Vocabulaire, page 90.

"Dieu est cause des choses qui sont en lui. D'autre part, en dehors de Dieu, il ne peut y avoir aucune substance. Donc Dieu est cause immanente ... de toutes choses." Spinoza, Ethique, I, Proposition 18.

"La caractéristique la plus profonde du vital comme du mental n'est pas la conscience, mais l'immanence du tout aux parties, l'intériorité réciproque des éléments, la continuité dans le temps et la survivance du passé." Burloud, Principe d'une psychologie des tendances, page 237.

° Philosophie  > Philo-repères BAC

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express