° Rubrique philo-poche 

Cours de  PHILOSOPHIE par J. Llapasset

Philo-poche  

  La phonétique 

La langue à l'occasion de l'Enseignement de la phonétique et de l'Enseignement par la phonétique par V. Dogan GUNAY   

  • page 1 Introduction  -1. La Phonétique
    page 2 Dans la communication
    page 3 L'enseignement de la langue étrangère
    page 4 Langue parlée, langue écrite
    page 5 Enseignement phonétique
    page 6 Phonétique et étude des textes littéraires  Rhétorique
    page 7 Deux groupes de figures
    page 8 La poésie
    page 9 Figures de style: publicités, etc...
    page 10 Conclusion, bibliographie

Site Philagora, tous droits réservés ©

_________________

Introduction

La langue est une activité sonore qui se réalise entre la bouche de l’émetteur et l’oreille du récepteur. Cette dernière retient mieux ce qui est prononcé, ce qui est répété ou bien ce qui est négligé au cours de la communication. Elle est sensible à la fois à l’harmonie et à la cacophonie, et elle est capable de dissocier les différents paramètres des activités sonores : la hauteur des sons, l’intensité, la timbre ou bien la durée peuvent être dissociées par l’oreille. Des signes sonores sont produits et envoyés à l’oreille : Ils sont produits par des organes vocaux mais perçus et analysés par l’oreille.

En tant que système vocal, “le langage [est] décrit par l’acousticien, par le physiologiste, le phonéticien, le psychologue, le phonologue, l’oto-rhino-laryngologiste, le phoniatre, le pédiatre, le psychiatre, le psychanalyste et le philosophe” (Mounin, 1977 : 91). Mais la démarche de chaque science se différencie de celle des autres. Le phonéticien peut être sensible à la production, aux espèces des sons, aux nuances qui les distinguent les unes des autres et à la prononciation des signes linguistiques, mais un autre chercheur peut étudier les sons du langage humain de différents points de vue. Ce qui nous intéresse dans cet exposé, c’est la démarche faite par la phonétique et par la linguistique.

1. La Phonétique

Pour définir la phonétique, nous commençons par son étymologie. Le préfixe “phon-” (ainsi que le suffixe “-phone”) vient du grec : “phôné” signifie la voix, le son. De même la phonétique aussi est un mot venant du grec. C’est un adjectif dérivant du “phôné” : le mot “phônêtikos” signifie un rapport aux sons du langage humain. Il en ressort que la phonétique est un terme qui concerne les sons produits par l’homme.

Puisque la langue est réalisée sur la substance sonore, c’est-à-dire qu’elle est un système de signes vocaux, il est difficile de la distinguer des sons. Car un signe linguistique trouve son existence par et dans des sons : dans des sons, parce que chaque signe trouve sa valeur linguistique à l’aide des sons ; par des sons, parce que chaque signe a une valeur linguistique par opposition à un autre signe. D’autre part, du point de vue de la prononciation, chaque signe linguistique a une forme définie et acceptée par une communauté sociale. Chaque langue a ses sons particuliers. Dans une langue, il y a un groupe de sons fixés par la communauté linguistique qui la parle. Pour faire une communication verbale c’est-à-dire une communication linguistique, chaque émetteur doit obéir à l’usage accepté par telle ou telle communauté. A l’inverse, personne ne peut comprendre ce que dit l’émetteur et il ne s’agira plus de communication linguistique. En définitive, le langage humain trouve son existence et sa valeur sociale par les signes sonores.

Nous savons que cette science n’est pas nouvelle. Elle doit avoir tant d’âge que le langage humain. De ce point de vue, nous pouvons dire avec Mounin que la phonétique doit être “une science très ancienne” (1977 : 91), parce que la question de la prononciation correcte ou de l’accent convenable pour une langue donnée existe dès l’apparition du langage humain.

page 2 Dans la communication

° Rubrique philo-poche http://www.philagora.net/philo-poche/

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art