Notions de philosophie pour le BAC

Notions de PHILOSOPHIE  Par J. Llapasset

Sur les critères de vérité

ou comment aborder "LA CRITIQUE DE LA RAISON PURE"  Kant
(page 80 et 81. PUF)

 

 Philagora tous droits réservés
 _________________________________
 

1) Critère: ce qui permet de juger (ici, de la vérité) de manière décisive --> preuve.

2) Vérité: accord de la connaissance (discours) et de : accord de la connaissance (discours) et de son objet ("son": l'objet dont parle le discours, objet distingué des autres. Erreur = confusion de 2 objets lorsqu'on attribue à l'un ce qui n'appartient qu'à l'autre).

  • Conséquence: 2 "adjectifs", vrai et faux, pouvant qualifier un discours selon qu'il est adéquat ou non à son objet.

La question: un critère universel (s'il ne "marchait" qu'une fois sur deux, qui s'y fierait?) et décisif existe-t-il qui permettrait de juger de la correspondance entre un discours et son objet?
Conséquence 1= tout critère qui ne porterait que sur le discours (par ex: sa cohérence ou validité, le fait qu'il est partagé par tous) serait insuffisant parce qu'il ne mesurerait pas l'accord du discours et de son objet.
Conséquence 2= nous chercherions donc un critère universel de vérité qui soit en même temps un critère de la correspondance d'un discours et de son objet particulier: autrement dit, on veut réunir l'indistinction (universalité), quelque soit l'objet et la distinction (accord avec l'objet)!!!

  • Nous nous sommes engagés dans le contradictoire, ce qui exclut que la recherche aboutisse: il n'y a donc pas de critère universel de la vérité telle qu'elle est définie plus haut (2). En effet:

    --> Ou bien on ne distingue pas les objets, le contenu, et alors,le critère ne concernera que la forme du discours, (sa validité): on aura une condition nécessaire de la vérité mais non suffisante

    --> Ou bien on distinguera les objets et il sera impossible que le critère soit universel (dans tous les cas, quel que soit l'objet).

Dans tous les cas
"On ne peut désirer aucun critère universel de la vérité de la connaissance quant à sa matière (son contenu, ce qu'elle dit de son objet), parce que c'est contradictoire en soi." KANT Critique de la Raison Pure p.80 et 81 PUF.

Qu'est-ce qui fait que la question
"Y aurait-il des critères de vérité?" puisse encore être posée en ce début d'année scolaire.

  • --> Ou bien, on se réfère à la tradition qui a proposé des critères (par ex: Descartes, Spinoza, Leibniz....): l'évidence, la cohérence, l'accord de tous et plus récemment le succès, la contrainte. On souhaite donc que le débat soit relancé par la dissertation qui "pèsera" chaque critère.

     

  • --> Ou bien, on souhaite que les débutants abordent d'une manière ou d'une autre LA CRITIQUE DE LA RAISON PURE.

Il sera nécessaire de revoir avec soin dans PHILAGORA la page Ne pas confondre contraire et contradictoire lien ouverture nouvelle fenêtre)

 

 

> Notions de philosophie pour le BAC

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art