° Rubrique philo-prepas > La culture

« La culture »

Communautés culturelles et communauté des citoyens

Niveau Classes prépas. Perspectives par Joseph Llapasset

Site Philagora, tous droits réservés

______________________________________________________

Premier regard sur le sujet: le singulier s'oppose au pluriel. Le singulier marque l'universalité, l'oeuvre de la raison, le pluriel marque la diversité.

Pour le plan, vous pourriez remarquer leurs ressemblances, leurs différences et articuler leur rapport dans les sociétés démocratiques, celles dans lesquelles la communauté politique corrige les communautés culturelles et les empêche de sombrer dans le communautarisme.

Communauté culturelle: groupe social ayant comme lien la possession en commun de valeurs, de traditions, de modes de vie, de techniques ... partagés par tous. Il y règne la fraternité entre ceux qui partagent. Il y a le risque de fermeture à tout ce qui n'est pas issu de la communauté et d'oppression des individus qui mettraient en cause les valeurs ou les traditions propres à la culture.

Remarquons le pluriel dans le sujet qui signifie que le critère ou instrument de reconnaissance des communautés culturelles c'est la diversité: cela se comprend si on considère qu'à l'origine de toute culture, il y a la puissance de l'imaginaire qui produit les cultures et qui les cimente de telle manière que le problème se pose non seulement des relations entre les diverses communautés mais même de la possibilité pour une communauté de comprendre les autres communautés.

Des communautés culturelles on peut donc attendre si rien ne les corrige: le totalitarisme ou l'exclusion. Le problème est que, comme elles sont nées dans les sentiments, elles ne peuvent se réguler elles mêmes, tellement est grande la fascination des états fusionnels propres à ces communautés. La caractéristique des communautés culturelles c'est qu'elles ne découlent pas d'un travail de la raison et qu'elles doivent être corrigées par un contrat social.
Les communautés culturelles sont non contractuelles: le ciment de telles communautés c'est le sentiment, la fraternité, les traditions, une histoire partagée dans leur mémoire.

Communauté de citoyens. On remarque que culturelles est remplacé par citoyens.
Ce sont des communautés contractuelles qui assurent, par un pacte, un cadre juridique et politique, une constitution, la liberté et l'égalité, ce qui postule évidemment la nécessité de la fraternité. Mais la fraternité n'est plus donnée à la racine pour ainsi dire, comme dans les communautés culturelles, elle est simplement postulée pour remédier aux problèmes posés par la juxtaposition de la liberté et de l'égalité. De ce fait, en droit , la fraternité est donnée à tous les citoyens

La communauté des citoyens est une communauté politique qui a pour fondement un contrat social (implicite ou explicite au départ): à ce contrat social, les citoyens adhèrent: la loi est un être de raison qui assure l'égalité et la liberté (pour tous et par tous) et, en obéissant à la loi, chacun obéit à la raison qu'il porte en lui.

 

Communautés culturelles

Communauté de citoyen

Nature, sentiment, tradition Culture, raison
Imposée Choisie librement
Fraternité, suprématie de la société sur l'individu Liberté, égalité: en obéissant à la loi, on obéit à soi même

=> Lire Derrida "les devoirs de notre communauté"


Bonne continuation