° Rubrique philo-prepas > L' échange

L' ÉCHANGE - Classes prépas -
      
 

L'échange comme modèle? "Problématisation"

Philagora tous droits réservés

__________ Perspectives par J. Llapasset ___________

Le sujet, ce dont il s'agit, est centré sur l'échange, opération qui consiste à céder quelque chose moyennant contrepartie.

 

échange Opération qui consiste à céder quelque chose moyennant contrepartie.
comme Signifie en tant que. C'est une sorte d'égalité: tout le sujet est focalisé sur le terme échange lui même et la possibilité d'une circulation par identité, de l'échange au modèle de l'échange. L'échange c'est la réalité complexe, le modèle c'est le résultat d'une conception, d'une production. Si on entend l'échange comme modèle, est-ce possible, quelles conséquences ?
modèle C'est une représentation idéalisée qui a pour fonction de mieux comprendre la réalité empirique. 
(Pour comprendre, voir la page
-lien en ouverture nouvelle fenêtre sur votre écran-> http://www.philagora.net/ph-prepa/echange/echang-av.php dans laquelle Rousseau construit un modèle de la réalité, en simplifiant le complexe, sans pour cela perdre de vue que ce n'est qu'un modèle)

Pour la problématique, qui consiste à interroger le sujet pour mettre à jour le problème fondamental, commençons par un effort d'analyse.

  • La réalité sociale des échanges est une multiplicité infinie. Vouloir en déterminer des LOIS universelles c'est une tâche insensée entreprise par Durkheim: insensée parce que, une loi universelle et nécessaire perd de vue la complexité des contenus particuliers, la réalité des échanges faite d'une multiplicité réelle d'actions réelles qu'il est vain de vouloir saisir dans une théorie  qui les exprimerait. Il faudrait être Dieu.

  • Chez Kant, dans tous les cas, le sujet ne retrouve dans l'objet que ce qu'il y a mis et, c'est pour cela qu'il s'y retrouve dans tous les sens de l'expression, qu'il comprend. Des formes organisent la multiplicité aveugle des sensations. Retenons de cela qu'il devrait être possible de saisir le chaos des échanges en les organisant selon des formes ou des modèles. De la forme au modèle il y a le passage de l'inconscience à la conscience: la forme comme catégorie a priori est inconsciente d'elle même, elle s'applique nécessairement. Le modèle est consciemment modèle avec pour conséquence la conscience de ses limites qui laisse la place à d'autres modèles, en cascades, pour ainsi dire. Ce qui signifie que le modèle s'accompagne toujours de la conscience d'avoir été produit par une simplification et donc de ne jamais pouvoir clore une enquête.
    Parce qu'il est général, le modèle éclaire la multiplicité (ne serait-ce que par comparaison), parce qu'il est idéal, il ne l'exprime jamais.

Maintenant, comment faire apparaître le problème ? ou si l'on préfère, passage du sujet au problème. Comme le problème est question d'une question, si le sujet n'est pas libellé de manière interrogative, il suffit de le transformer en question.

  • Sujet = L"échange comme modèle. 
    Question = l'échange en tant que modèle, que faut-il en penser?

Problème: L'échange tel qu'il se pratique dans la multiplicité de la réalité sociale peut-il vraiment être exprimé par un modèle? Un modèle idéal permet-il d'exprimer la complexité réelle de l'échange dans la rhapsodie de la réalité sociale mouvante? Dans quelle mesure le modèle de l'échange permet-il d'interroger la réalité sociale et d'obtenir des réponses pertinentes? A quelles conditions une simplification peut-elle éclairer sans égarer?
L'échange réel peut-il être formalisé en un modèle unique de l'échange ou exige-t-il une succession de modèles en cascades? Pourquoi?
Peut-on rejoindre la réalité en s'éloignant d'elle?

Le problème doit vous permettre de déterminer votre plan: de la solution du problème, dépend en effet la troisième partie de votre sujet. Il s'agit dans tous les cas de bien ajuster le plan au sujet, comme un costume sur mesure et non pas selon une méthode plaquée artificiellement.

Piste de lecture: G. Simmel. Philosophie de l'argent, Puf :Incontournable.

-

Infogerance hebergement serveurs haut debit