° Rubrique philo-prepas > Dissertations prépas

Aides à la dissertation sous forme d'esquisses 

Niveau classes prépas - Colles et Dissertations par J. Llapasset

  • D'où naît la politisation ?

Site Philagora, tous droits réservés

______________________________________________________

Rappelons que nous vous proposons des pistes: vous avez à choisir, à reprendre tel ou tel aspect, en pensant par vous même, sous le regard de tous, en vous détournant de l'opinion particulière pour vous tourner vers une pensée universelle que vous aurez produite. L'opinion est de l'ordre du contingent, du devenir, la pensée est de l'ordre du nécessaire, ou du moins de l'universel qu'elle vise. 

D'où naît la politisation ? Ah! le problème de l'origine.

Certainement d'un besoin ou d'un désir, ... et d'une invention ! 
De qui:
de l'individu ou des individus? 
L'invention ne "prend" que si les autres esprits sont mûrs pour laisser faire, pour collaborer surtout s'ils escomptent en profiter .... Le besoin de jouir, les passions et ici, la passion pour le pouvoir développent l'intelligence Rousseau, l'incontournable.

= Acte de naissance: scruter les conditions sociales:
Politiser et politisation n'apparaissent qu'en 1949 ... et dès 1950.
de Gaulle envoie le pare feu: dépolitisation. (intérêt de ne pas détourner certaines forces de leur point d'application primitif: défense des ouvriers et non la prise de pouvoir.)

La politisation est l'action de politiser comme inscription d'un caractère politique explicite dans ce qui n'en avait pas. Politique (adjectif) qualifie ce qui concerne la vie de la cité et singulièrement le pouvoir, son exercice et sa gestion : on voit bien l'enjeu et donc l'origine de la politisation au sens péjoratif... mais tout le problème sera de re-découvrir le sens positif: pouvoir partagé, liberté civile mesurée mais réelle.

Dans la politisation telle qu'elle s'exerce réellement il y a souvent une volonté de l'utiliser comme instrument de pouvoir dans la lutte des partis, avec dans certains cas l'espérance de lendemains qui chantent grâce à la prise de pouvoir.

Derrière la politisation il y a les rapports entre le gouvernement et l'opposition comme s'il était possible de prendre pour arbitre l'opinion publique, de la forcer, d'utiliser la force qu'elle représente.

Vous avez donc, me semble-t-il: avec des origines différentes ....
Le sens noble et tout son intérêt.
Le sens péjoratif et toutes ses dérives.

Comme problème:
comment obtenir la pureté, n'y a-t-il pas un mélange? Qu'est-ce qui agit? Est-ce ce qui apparaît ou ce qui n'apparaît pas?
Cependant l'argument "tout est politique" peut servir. Voir l'aide en ligne: tout est-il politique?

Inspirez-vous de Rousseau: http://forum.philagora.net/showthread.php?s=&threadid=13577 (lien nouvelle fenêtre)

Quelques idées: La politique se pense t-elle à partir du conflit ou du consensus?

° Rubrique philo-prepas > Dissertations prépas

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express