° Rubrique philo-prepas > Dissertations prépas

Aides à la dissertation sous forme d'esquisses 

Niveau classes prépas - Colles et Dissertations par J. Llapasset

La création du monde

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

Rappelons que nous vous proposons des pistes: vous avez à choisir, à reprendre tel ou tel aspect, en pensant par vous même, sous le regard de tous, en vous détournant de l'opinion particulière pour vous tourner vers une pensée universelle que vous aurez produite. L'opinion est de l'ordre du contingent, du devenir, la pensée est de l'ordre du nécessaire, ou du moins de l'universel qu'elle vise.

Bien lire la paragraphe commençant par "Remonter à l'origine au sens de commencement.....":
Voir origine et fondement

La création détermine un rapport du monde à Dieu, qui sauve Dieu de la nécessité.
La création est une idée exigée par rapport à la contingence des objets du monde: ce qui aurait pu être autre ne saurait découler nécessairement, émaner de Dieu (Plotin) et ne saurait non plus être une expression nécessaire (Spinoza).

En effet émanation et expression par nécessité excluent une quelconque contingence des objets du monde.

Mais, affirmer l'existence d'un Dieu créateur, créateur à partir de rien, c'est, en affirmant que le monde n'est pas un effet nécessaire de Dieu mais un acte gratuit, une création, c'est affirmer l'absolue transcendance de Dieu:
- du même coup, on renonce à dire le comment de l'acte créateur et la réalité de l'absolue transcendance à l'origine de la création.

Dire "la création du monde" c'est sauver Dieu de la nécessité, l'arracher au destin. On reverra les Lettres de Descartes sur la création des vérités éternelles, lettres dans lesquelles il s'oppose à Leibniz et s'accorde avec Spinoza.

=> Voir Leibniz contre Descartes et Spinoza 
Reste que Descartes, arrache Dieu à la nécessité qui le soumettrait à la logique: les vérités éternelles sont arbitrairement nécessaires. On évite l'errance qui amène Suarez à proférer: "Si Dieu n'existait pas elles (les vérités éternelles) resteraient vraies."

Bonne continuation