° Rubrique philo-prepas > Dissertations prépas

Aides à la dissertation sous forme d'esquisses 

Niveau classes prépas - Colles et Dissertations par J. Llapasset

BEATI PAUPERES SPIRITU 

Dans quelle mesure les oeuvres au programme confirment -elles ou infirment-elles ces principes?

Page 1page 2 - page 3

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

Rappelons que nous vous proposons des pistes: vous avez à choisir, à reprendre tel ou tel aspect, en pensant par vous même, sous le regard de tous, en vous détournant de l'opinion particulière pour vous tourner vers une pensée universelle que vous aurez produite. L'opinion est de l'ordre du contingent, du devenir, la pensée est de l'ordre du nécessaire, ou du moins de l'universel qu'elle vise.

Comprendre la citation :  BEATI PAUPERES SPIRITU 

Attachez-vous à ce bout de phrase pour en dégager la signification, le sens et la direction.
- Elle est en latin, elle parle latin en trois termes; ces trois termes méritent un long commentaire un peu comme les termes latins qui débutent l'Éthique de Spinoza et que Spinoza développe dans le reste de son livre. Le verbe être est sous-entendu (sunt = sont): Heureux sont...
- La citation est tronquée: heureux sont les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient. La deuxième partie de la béatitude n'est pas stoïcienne. Pour les stoïciens la substance de Dieu est l'ensemble du ciel et du monde. Entendre ciel par les astres.
- Notez que contrairement aux autres béatitudes, le dernier verbe est au présent: leur appartient, est à eux, si on préfère.

Ils sont heureux, ils sont dans la béatitude, dans un état de jouissance tel qu'ils ne désirent pas autre chose, car ils sont comblés de biens. La réaction immédiate est de trouver paradoxal le terme "pauvres" qui vient ensuite. Les pauvres seraient-ils heureux? Qui pourra les convaincre de cela ! On comprend mieux alors que le texte ajoute "spiritu".
En esprit, l'esprit est ce qui permet le détachement, l'esprit est ce qui doute au point que, sans le doute, l'esprit est mort: être pauvre en esprit, c'est avoir l'esprit de pauvreté: douter de l'avoir, douter que l'avoir puisse être autre chose qu'un boulet que l'on traîne comme un voyageur empoisonné par ses bagages.

Heureux ceux qui sont détachés de ce qui est simplement utile, de ce qui pèse, de ce qui attache. Heureux ceux qui, comme des voyageurs sans bagages sont libres.
Apparaît alors un sens qui intéresse les oeuvres du programme. La citation latine met en relation d'identité la béatitude et la liberté, comme si, conquête de la raison et révélation se rejoignaient pour dire que la fin d'une vie humaine ne peut être que la béatitude et la liberté identifiée. Entre le stoïcisme et la révélation, le moyen diffère et se rejoint pourtant dans l'affirmation de l'importance du détachement. 

= A partir de  La recherche du bonheur voir, La recherche du bonheur dans les trois oeuvres 

 

page 3 Cherchez les résonances et les dissonances entre la citation et les trois oeuvres du programme.

Page 1page 2 - page 3

Bonne continuation