° Philosophie Classes prepas > Le Mal

PHILOSOPHIE - CLASSES PREPAS par J. Llapasset

LE MAL

Bien et Mal

Site Philagora, tous droits réservés ©
_____________________________________________
 

 

b) Le Manichéisme (III è siècle)

Le père Mani, surnommé le vivant, a vécu 21 ans dans une communauté, les baptiseurs, qui se réclamaient de Jésus. Il fonde une Église, durcit le dualisme gnostique et en présente une figure originale.

Le monde est réduit à la matière sur laquelle règnent des démons. Mani distingue deux principes créateurs et éternels, celui du Bien et celui du Mal. n'ayant pas d'origine, aucun des deux ne précède l'autre: 

- L'un est divin, c'est le principe divin de lumière.
- L'autre est matériel, c'est le principe des ténèbres.

Que s'est-il passé? La puissance des ténèbres a attaqué (par surprise) la puissance de lumière et a englouti une partie de la lumière ce qui a produit dans le monde des ténèbres un mélange détonnant de Bien et de Mal.

Le salut consiste à se séparer de la matière pour que les particules de lumière "volées" retrouvent leur foyer original. L'âme déchue doit utiliser l'intelligence, la connaissance, pour se libérer. Ainsi le mal est plus qu'une absence de bien, il a une réalité positive. Rien ne sert de combattre le mal qui est éternel, il faut le fuir. 

Par conséquent la séparation du Bien et du Mal n'amènera pas la disparition du mal mais l'empêchera simplement de nuire au bien en mettant une sorte barrière, de limite, de frontière entre les deux mondes. On ne pactise donc pas avec le mal, on ne sauve pas le monde, on le quitte. Comment?

Par une élévation de l'âme au-dessus de la chair: il ne s'agit pas de détruire le monde car la vie divine est partout dans le monde: elle y souffre.
Lorsque toutes les lumières auront regagné le monde divin, le visible sera anéanti. Matière et démons seront enfermés dans une fosse car ils sont indestructibles.