° Rubrique: http://www.philagora.net/medecine/

- MÉDECINE - par Joseph Llapasset

(Sciences Humaines et Sociales - S H S)

La psychologie médicale 

http://www.philagora.net/medecine/psychologie.php

La fonction enseignante apostolique

Site Philagora, tous droits réservés ©

__________________

Apostolique qualifie un comportement animé par une foi qu s'efforce de se transmettre , par exemple on dit que l' enseignement  est un apostolat.

Comme lecture préalable, on se reportera à: M. Balint, Techniques psycho-thérapeutiques en médecine, Petite Bibliothèque Payot, n°162. (pages 140 à 151)

Enjeu : dans l'exposé des cas 15 et 16, M.Balint croit trouver plus que l'illustration de sa thèse, sa "démonstration".

Sa thèse: Le médecin dans tous les cas "est obligé d'enseigner" (page 149).

Comment enseigne-t-il? En donnant au malade un enseignement théorique et un enseignement pratique (= qui concerne son devoir, ce qu'il doit faire):
- En effet, il lui donne le sens de sa maladie, ce qu'elle signifie: la compréhension de son orientation et de sa signification.
- Mais il lui dicte aussi (consciemment ou inconsciemment) comment il doit vivre avec elle ou sans elle si c'est possible.

Qu'est-ce qui détermine son enseignement? Une Idée (mal explicitée): le devoir, comme façon dont un patient doit se comporter lorsqu'il est malade.

Quel est le fondement de cet enseignement? Une croyance, une foi qui anime le médecin et que le patient doit partager; même si cette exigence n'est pas pleinement consciente chez le médecin, elle s'exprime par son corps, par ses paroles, par son comportement général.

Selon Balint, il s'agit d'une "causalité" exercée par le thérapeute sur le mode de vie du malade: ce déterminisme est probable, mais n'est pas vraiment démontré: le passage entre ce qu'exprime le médecin (le devoir qu'il dicte) et le mode de vie adopté par le malade, n'est pas nécessaire, du moins selon l'observation des cas (qui s'en étonnera?). Cette relation de causalité émerge clairement, "si on veut bien la voir" nous dit Balint: à condition de suivre l'évolution du mode de vie du malade en fonction de l'enseignement du médecin.

Au cours de quoi cet enseignement s'effectue-t-il? Pour Balint, à côté d'un contact bref et intense (empathie, compassion ...) qui peut modifier la maladie du patient et donc sa vie, un effet à long terme se produit par des consultations prolongées et fréquentes. Le médecin utilise ces deux formes de contact, intuitif et discursif, le second exigeant comme tout enseignement l'attention à la particularité du patient et la mémoire qui permette de l'étudier dans la durée.

 

Joseph Llapasset ©

Vers 

Page suivante: De quoi s'agit-il

VERS Index http://www.philagora.net/medecine/psychologie.php

° Rubrique: http://www.philagora.net/medecine/

 

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express