° Rubrique Aide aux dissertations de philosophie par J. Llapasset

En quoi consiste l'objectivité scientifique?

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

==> Problèmes...
Peut-on définir l'objectivité autrement que par ce qu'elle n'est pas? 

-Si toute science est hypothético-déductive, ne faut-il pas réduire l'objectivité à la logique? Peut-on parler d'objectivité sans la réduire à la recherche de la cohérence, de la validité d'un discours, de la simple vérité formelle?

=>Comme un contraire éclaire l'autre, il est possible de partir de la subjectivité: d'un point de vue qui appartient à un individu seul: c'est voir le monde tel que je suis, comme les prisonniers de la caverne réduits à la conjecture ou à la croyance, à la spontanéité, à la conscience immédiate, au visible. (voir Platon, le soleil la ligne la caverne  )

=>La science est le résultat d'une éducation comme conversion: -s'arracher à l'opinion; -s'orienter vers le Bien et donc vers l'intelligible, vers la pensée réfléchie consciente de son activité, soucieuse d'accorder son discours à son objet.

 =>L'objectivité scientifique est donc:

d'abord une attitude de l'esprit du savant qui se manifeste dans ses actes, par une fidélité à des maximes qui sont les qualités de l'esprit lui-même:

-l'esprit d'observation.
-L'esprit critique.
-L'impartialité.
-La rigueur.

Dans tous les cas montrer qu'il s'agit d'un effort et que l'objectivité scientifique est mouvement qui se sépare d'une subjectivité première grâce à l'esprit critique, la rigueur, l'esprit d'observation, l'impartialité...

Cela ne signifie-t-il pas qu'on ne peut donner de l'objectivité qu'une définition négative: un effort pour se dégager des erreurs particulières et se retrouver tous en accord parce qu'on a atteint un principe qui s'impose à toute connaissance: ce principe est à la fois la condition et la justification de cette connaissance.

-Si la science est par essence théorie et expérimentation à l'infini, ce mouvement ne signifie-t-il pas que le discours d'une époque ne peut être parfaitement objectif dans la mesure où un échec (l'observation réelle mesurable ne correspond pas à la prévision déduite de la théorie) peut toujours falsifier la théorie? En conséquence l'objectivité scientifique peut-elle relever d'autre chose que de la validité, de la logique, de la cohérence du discours?

-Mais pourquoi ne peut-on pas dire qu'une falsification détruit définitivement une théorie? Pourquoi peut-on dire que la théorie est dépassée sans pour cela être détruite? En quoi la nouvelle théorie intègre-t-elle l'ancienne? conséquence pour le sujet?
Lectures:
Blanché, l'épistémologie, PUF page 123. "La science elle même est loin d'être tout entière scientifique, au sens où ce mot qualifie un savoir parfaitement objectif, ne laissant plus aucune place à la contestation."

"L'objectivité n'est pas donnée immédiatement à la connaissance scientifique mais est conquise peu à peu par rectifications successives des erreurs... La science laisse toujours en quelque endroit des zones qui peuvent donner prise à la subjectivité" (La science, Epistémologie générale, Magnard, page 38).

=>Déterminer le sens du mot "inertie": 
1) Dans la langue française.
2) Dans la science physique.

Qu'est-ce qui fait l'objectivité du terme scientifique? Pourquoi le signe linguistique n'est-il pas objectif? Dans quel cas je sais et nous savons tous de quoi nous parlons? Distinguer l'univocité et l'équivocité: Dans quel cas suis-je au contraire renvoyé à une interprétation personnelle, subjective? Y a-t-il un lien entre l'inertie d'un ballon et celle de quelqu'un qui refuse de ranger sa chambre?

 => Pour une conclusion. L'objectivité est donc un idéal que l'on poursuit... On ne peut la définir que négativement car un mouvement ne se définit pas, il s'accomplit: ici, c'est la réflexion comme retour sur ce qui est premier, possibilité de dire non au découpage de la langue, aux impulsions premières, à l'éducation...
L'objectivité scientifique n'est peut-être qu'un souci, le souci de la réflexion.

Aller vers les pages:
- La vérité dans les sciences page1  
- La vérité dans les sciences page 2

=> Citations: - La Vérité 

° Rubrique Aide aux dissertations de philosophie

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express