° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

  • Peut-on à la fois défendre la liberté de penser et disqualifier l'opinion ? 

     

     

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

== Pour la compréhension du sujet, vers le problème:

Étonnez-vous, n'est-il pas contradictoire que l'essence de la pensée soit la liberté et que l'opinion soit disqualifiée par la pensée.
Déterminez avec soin le sens de tous les termes de votre sujet.

La question fondamentale est de savoir si l'opinion est un produit de la pensée ou une affirmation immédiate qui transforme les besoins et les désirs en connaissance.

L'essentiel nous dit Platon dans La République c'est de distinguer l'opinion de la science. Voir Platon le soleil la ligne la caverne 

En ce sens, défendre la liberté de penser c'est en même temps défendre la liberté de disqualifier les opinions, les dogmatisme, les croyances.

L'opinion affirme immédiatement et s'affirme comme vraie: à partir du moment où on en reste à l'opinion qui croit savoir, aucune enquête ne sera faite: celui qui croit savoir n'a pas à chercher: donc l'opinion est l'ennemie de la liberté et de la pensée.

=> Penser est-ce avoir des opinions?

le problème:
= Penser c'est un acte qui consiste à peser le pour et le contre avant de prononcer un jugement.

= Voyez le choc avec avoir qui signifie posséder de manière immédiate!

Comment peut-on identifier une enquête avec une opinion qui transforme ses besoins en connaissance, qui se fie au visible, à la croyance.
Voir Platon le soleil la ligne la caverne

= Distinguez l'opinion et la science, penser comme production de jugement justifié et opiner c'est à dire affirmer simplement.
Par exemple que parce qu'on a vu une fois quelqu'un on le connaît: confondre l'existence et l'essence. En ce sens penser c'est distinguer l'opinion de la science et s'orienter vers la recherche de la vérité par une enquête sur ce qui est vraiment.

= En un certain sens pourtant, toute affirmation résultat d'une pensée reste en partie hypothétique: elle a donc un aspect de croyance; Mais alors que l'opinion est crédule, les produits de la pensée sont habités par la foi.

=> La vérité est-elle soumise au temps ?

=> La liberté de penser consiste t-elle a dire n'importe quoi?

Pour Recevoir les nouveautés  (gratuit)

J. Llapasset

° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express