° Rubrique Aide aux dissertations > Aides: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

  • Le bon goût.  Le goût est il éducable? 
    Peut-on dire: "à chacun son goût"?

_________  Site Philagora, tous droits réservés ________

 

== Pour la compréhension du sujet, vers le problème:

== Peut-on dire: "à chacun son goût"?
Ce qui est posé c'est le problème de l'universalisation du jugement esthétique: c'est beau. Quand je dis "c'est beau", j'en appelle à une espèce de sens commun qui fait que chaque être humain peut exercer sa liberté devant une oeuvre belle, dans le jeu de sa sensibilité et de son entendement.

Dans un jugement de connaissance l'universalisation se fait par l'intermédiaire du concept: par exemple, c'est une table. C'est donc la raison qui universalise.
Dans le jugement esthétique (c'est beau) c'est l'imagination qui universalise et comme il n'y a pas de règle du beau, cela ne peut  se  prouver.
C'est un peu comme si j'en appelais à l'humanité de chacun ,à une sorte de sens commun.

Vous pouvez utiliser la page sur l'ART, en insistant sur le point de vue de l'amateur. 
Voyez aussi le cours sur l'art CLIC sur Art.

=> "Du côté de celui qui juge des oeuvres, on peut aussi noter l'expérience d'un sentiment de liberté. Après tout, je reste libre de trouver belle ou non telle ou telle oeuvre. Comme on dit, on ne discute pas des goûts...." CF.  http://www.philagora.net/dissert2/libert-art.php

== Le bon goût.

"L'admiration pour n'être point vaine et sans objet, doit donc être historique, c'est à dire érudite. Chaque oeuvre est belle dans son milieu et non parce qu'elle rentre dans un des casiers que l'on s'est formé d'une manière plus ou moins arbitraire." Renan, L'avenir de la science.

"Le goût est une aptitude à bien juger des choses de sentiment. Il faut donc avoir de l'âme pour avoir du goût." Vauvenargues.

Le bon goût c'est le sentiment de ce qui convient
-
dans les relations humaines
- dans les arts
- dans les lettres.

Quelques questions à se poser:

- Le bon goût est-il particulier, propre à chaque société, ou universel propre à tout homme?

- Relève t-il du donné ou de la culture? ("Le bon goût est ordinairement le partage des gens du monde" Condillac (?).)

=> Est-il le fruit de l'expérience ou d'une qualité naturelle? Est-ce une donnée ou une conquête?

=> Est-ce une lucidité de l'esprit ou une intuition du coeur?

=> Le bon goût comme capacité à distinguer les qualités des défauts.

- "Le mauvais goût n'est peut-être que la passion d'orner pour orner." Alain.

Le goût est il éducable?

== Dans le nouveau programme voir les pages sur  l'art et le beau
Il s'agit de savoir de savoir si le goût est une donnée ou une conquête.

En effet si le goût est une conquête il peut être éduqué dans la mesure où on enseignera comme l'acquérir dans telle ou telle société.

On peut le définir comme le sentiment de ce qu'il convient. Or un sentiment semble bien être donné et non pas le fruit d'une réflexion. Pourtant cette aptitude à discerner dans des oeuvres et dans ses oeuvres des qualités et des défauts exige un jugement sain. Mais un jugement c'est quelque chose de l'ordre de la culture, il y a des règles et elles s'apprennent.

Pourquoi pas pour le goût au sens de cette possibilité d'apprécier.
Dans son cours de composition musicale pages 15 et 16 V. Dindy définit à la perfection le goût par rapport au génie et au talent: "Le génie créée. Le talent imite. Le goût apprécie."

Autre difficulté, "Il faut avoir de l'âme pour avoir du goût." Vauvenargues.

== Pour le plan:
-
Dans une 1ère partie, vous pourriez dire pour quelle raison il semble que le goût soit de l'ordre de ce qui est donné avec l'âme, avec le moi et que dans ces conditions on l'a ou on ne l'a pas.

La transition fera apparaître le doute sur cette première affirmation. Si le goût était donné à la naissance, on comprendrait mal qu'il puisse par l'exercice, une sorte d'éducation devenir de plus en plus délicat.

- En ce sens Diderot écrit: "Qu'est-ce donc que le goût? Une facilité ACQUISE par des expériences réitérées, à saisir le vrai ou le bon avec la circonstance qui le rend beau, et d'en être promptement et vivement touché." Diderot, Essai sur la peinture.

-Pour la troisième partie, il vous faut une solution au problème ce qui permettra de répondre à la question posée:
Par exemple, le goût est donné comme une possibilité que l'éducation exerce et affine: c'est donc une donnée qui est toujours à conquérir.

J. Llapasset

° Rubrique Aide aux dissertations de philosophie

> Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3 

 

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express