° Rubrique Aide aux dissertations > Aides: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

  • Que reproche-t-on à la bonne conscience ?.

_________  Site Philagora, tous droits réservés ________

 

== Pour la compréhension du sujet, vers le problème:

1) Déterminez le sens de "bonne" = qui se sent conforme au Bien: il s'agit donc de la conscience morale (par rapport à autrui) "la voix de l'âme" dit Rousseau (Emile IV). La bonne conscience c'est la conscience qui se juge bonne, qui "éprouve le sentiment de n'avoir rien à se reprocher (Lalande).

2) Comprendre que "on" désigne ici la communauté de ceux qui pensent, qui distinguent l'opinion de la science, qui se méfient du sentiment parfois proche de l'illusion comme satisfaction imaginaire d'un désir.

3) bien cerner le paradoxe et le problème comme question de la question: que reprocher à quelqu'un qui ne se reproche rien? Que peut-on reprocher? Notre responsabilité est-elle totale? Devant qui suis-je responsable en dernier recours? Devant moi ou devant autrui qui pourrait alors me faire des reproches, ce que le sujet semble affirmer?

pour la recherche des idées...

Celui qui ne se reproche rien, qui a bonne conscience: est-ce parce qu'il n'a effectivement rien à se reprocher (rien commis) ou parce qu'il a une conscience peu délicate? Conséquence pour votre réponse à votre sujet?

Celui qui ne se reproche rien n'est-il pas resté au stade de l'opinion qui transforme ses désirs en connaissance parce qu'elle ne distingue pas l'opinion de la science? Peut-on le lui reprocher? 

Voir  PLATON le soleil la ligne la caverne.

Ne peut-on reprocher à celui qui ne se reproche rien de confondre un idéal et la réalisation de cet idéal? Il croirait alors naïvement qu'avoir un idéal suffit pour n'avoir rien à se reprocher: analyser la "susceptibilité" d'un tel personnage; le fanatique, souvent ombrageux: pourquoi? En quoi et pourquoi refuse-t-il, comme le feu refuse l'eau, la différence, la comparaison, le doute?

Si un contraire éclaire l'autre, analysez la mauvaise conscience: le remords, le repentir.

=> Voir: 
On vient plus facilement à bout de sa mauvaise conscience

Le mensonge et la mauvaise foi, sont-ils des caractéristiques fondamentales de la conscience humaine?


Sartre, La condition humaine.
KANT, l'impératif catégorique.

Lectures: Cherchez dans votre recueil de textes: La belle âme, texte de Hegel
Lire Jean Paul Sartre: Les mains sales. 

J. Llapasset

° Rubrique Aide aux dissertations de philosophie

> Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

 

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express