° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

Peut-on être esclave d'un objet technique ? 

Bac 2004 STT

 

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

== Pour la recherche des idées:

Vous n'avez pas été surpris par le terme "objet technique". C'est tout simplement un objet produit par la technique et, dans notre siècle, la technique c'est l'application de la science.
Par contre le terme "esclave" vous a étonné. On est esclave par rapport à un maître qui nous écoute, qui nous surveille, et dont on ne peut se débarrasser. Mais ce téléphone portable, comment en serais-je esclave si je peux à chaque instant le jeter dans un égout ... L'esclave obéit à une volonté autre que la sienne. Quelle volonté peut habiter un objet qui n'est finalement qu'un instrument utile?

Pourtant, vous avez entendu des personnes s'exclamer: "je ne peux m'en passer", "on n'arrête pas la technique", "on ne peut aller contre le progrès". Vous avez remarqué que telle personne qui protestait contre tel ou tel objet technique, le sortait pour l'utiliser non sans quelque confusion.

Et bien, vous êtes en plein dans la question posée. On ne vous demande pas si on est esclave nécessairement d'un objet technique mais si on peut l'être c'est à dire si on peut le devenir dans certains cas.

Le problème est le suivant: comment un simple instrument peut nous dominer? 
Voici quelques pistes:

=> Une vraie dépendance s'installerait: celui qui est accroché à son ordinateur c'est parce que l'écran déclenche des sécrétions cérébrales qui l'apaisent, une sorte de drogue...

=> Plus simplement l'habitude qui est une seconde nature.

=> Ou encore, la facilité dans laquelle nous mettent les objets techniques: on se ramolli, on ne peut plus s'en passer, on perd son autonomie, on hésite à marcher, on hésite à écrire une belle lettre ...

=> N'oublions pas le travail à la chaîne dans lequel la machine (objet technique) commande le travailleur. Ce n'est plus le travailleur qui régule la machine mais la machine qui se régule elle même. Je connais des caissières qui doivent nécessairement passer tant de produits à la minute et qui vont à toute vitesse. Si ce n'est pas un esclavage ...

=> Que dire des caméras de surveillance ...

=> Plus difficile: l'objet technique nouveau s'insère dans un système d'objets techniques qui lui préexistent. Le refuser revient donc à refuser le système lui même et l'utilisation optimale des autres objets techniques. Un environnement artificiel est créé qui cerne la liberté de l'individu de toutes parts.

=> Nous pouvons devenir esclave d'un objet technique si nous le considérons comme une fin et non comme un moyen. Mais ce n'est pas l'objet technique qui nous rend esclave c'est notre démission qui fait de l'objet technique un maître. A nous d'utiliser les objets techniques comme instrument de libération sans jamais renoncer à notre liberté qui fait de nous des maîtres. Un raisonnement vigilant s'impose dans tous les cas.

Pour la recherche des idées: Peut-on redouter les machines, serions-nous plus libres sans elles ?

Pour Recevoir les nouveautés  (gratuit)

° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express