° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient? 

Peut-on refuser l'idée d'inconscient?

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

== Pour la recherche des idées:

La libération passe-t-elle par le refus de l'inconscient?
http://www.philagora.net/citations/inconscient2.php

Refuser l'inconscient peut avoir deux significations, ce qui permet de faire deux parties:
en un sens oui,
en un autre sens non.

Cf Freud: là où était ça je dois devenir

Pour les termes:
Libération = acte, conquête....
Passe = a pour condition nécessaire mais peut-être pas suffisante

==
Peut-on refuser l'idée d'inconscient?

Comme Alain ou Sartre:
=> "En somme il n'y a pas d'inconvénient à employer couramment le terme d'inconscient; c'est un abrégé du mécanisme. Mais, si on le grossit, alors commence l'erreur; et, bien pis, c'est une faute." Alain, Eléments de Philosophie, Gallimard, page 232.

=> "La psychanalyse existentielle rejette le postulat de l'inconscient: le fait psychique est, pour elle, coextensif à la conscience. Mais si le projet fondamental est pleinement vécu par le sujet et, comme tel, totalement conscient, cela ne signifie nullement qu'il doive être du même coup connu par lui, tout au contraire." Sartre.

=> Lire => http://www.philagora.net/citations/inconscient2.php 

L'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et .... nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient." Métapsychologie , page 66.

5- "En vérité, nous sommes obligés de dire d'une bonne partie de ces états latents qu'ils ne se distinguent des états conscients qu'en ce que précisément la conscience leur fait défaut. Nous n'hésiterons donc pas à les traiter comme des objets de la recherche psychologique, et à les mettre en rapport très étroits avec les actes psychiques conscients." Ibidem, page 69.

=> L'hypothèse de l'inconscient a été formulée par Freud: le point de départ c'est un certain nombre d'actes manqués qui ne relèvent pas du je veux et du je pense, qui sont donc inexplicables par la conscience. Cela remet en cause une conception de l'homme chez qui le psychisme serait identique à la conscience, ce qui fait apparaître, ce avec quoi je sais. En effet à partir du
moment où l'on suppose un inconscient, le psychisme ne se réduit plus à la conscience. Alors on peut dire que ce qui rend possible l'hypothèse de l'inconscient c'est l'expérience d'actes incompréhensibles par le sujet lui même qui les pose.

Un certain nombre de philosophes (Alain, Sartre...), soucieux de na pas ruiner la liberté la liberté et la responsabilité, n'acceptent pas cette remise en cause du moi par une instance autre que lui. A partir de la duplicité (à définir) de la conscience ou mauvaise foi Sartre voudrait bien se passer de l'hypothèse de freud.

Voir les arguments de ceux qui refusent l'inconscient dans cette page:
http://www.philagora.net/citations/inconscient2.php

Utiliser cette page: La notion d'inconscient ... est-elle contradictoire ?
== La notion d'inconscient psychique est-elle contradictoire ? 

=> révision bac: conscience, inconscient, sujet 

=> L'hypothèse de l'inconscient peut-elle être invoquée pour échapper à nos responsabilités

Pour Recevoir les nouveautés  (gratuit)

 

° Rubrique Aide aux dissertations > Aides réflexion: Philo corrige 1  Philo corrige 2  Philo corrige 3

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express