° Philo Citations

 Un choix de citations en philosophie

Pour la recherche des idées en philosophie, des pistes de lectures. 

Le Droit    (citations, des pistes de lectures): 

  • A- Droit naturel  = Page 1
    B- Droit positif  | C- Droit de l'homme  = Page 2

Philagora tous droits réservés
_____________________________

B- Droit positif

1- "Convenons donc que la force ne fait pas le droit et qu'on n'est obligé d'obéir qu'aux puissances légitimes." Rousseau, du Contrat social.

- "Que le Contrat social n'ait point été observé, qu'importe, si l'intérêt particulier l'a protégé comme aurait fait la volonté générale, si la violence publique l'a garanti des violences particulières... 
- La seule apparence de l'ordre ... porte à le connaître, à l'aimer... Il n'est pas vrai qu'il (l'homme) ne tire aucun profit des lois; elles lui donnent le courage d'être juste... Elles lui ont appris à régner sur lui". Rousseau, Émile, Livre V.

- "Ce que l'homme perd par le Contrat social, c'est sa liberté naturelle et un droit illimité à tout ce qui le tente et qu'il peut atteindre; ce qu'il gagne, c'est la liberté civile et la propriété de tout ce qu'il possède." Rousseau, du Contrat social.

2- "On appelle droit positif l'ensemble des règles ou lois qui gouvernent les rapports sociaux des individus. Le droit positif repose sur le droit naturel qui lui sert tout ensemble de fondement, de mesure et de limite." Victor Cousin.

3- "Le droit... est une création de la société qui détermine comment elle entend vivre, afin de réaliser le bien commun." J. Delos.

3- "Se dessaisir de son droit sur une chose, c'est se dépouiller de la liberté d'empêcher autrui de profiter de son propre droit sur la même chose... La transmission mutuelle du droit est ce qu'on nomme contrat." Hobbes, Léviathan.

4- "C'est donc de la bonté des lois criminelles (= qui punissent les crimes) que dépend principalement la liberté des citoyens." Montesquieu, De l'esprit des lois.

5- "Quiconque veut fonder un état et lui donner des lois doit supposer d'avance les hommes méchants et toujours prêts à déployer ce caractère de méchanceté... " Machiavel. Discours sur Tite-Live.

6- "Du fait même qu'elle est l'action positive d'une volonté particulière, la vengeance devient une nouvelle violation du droit: par cette contradiction elle s'engage dans un processus qui se poursuit indéfiniment et se transmet de génération en génération, et cela, sans limite... (au contraire) Les personnes qui composent un tribunal sont certes encore des personnes, mais leur volonté est la volonté universelle de la loi, et elles ne veulent rien introduire dans la peine, qui ne soit pas dans la nature des choses." Hegel, Principes de la philosophie du droit.

7- "Le système judiciaire est un des moyens, probablement le plus efficace, pour se protéger de la vengeance interminable. Le principe d'une justice contraignante libère les hommes du devoir de la vengeance." Y. Michaud, Violence et Politique; 1978.

C- Droits de l'homme.

1- Déclaration de 1789.
-Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit.
-Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression. 
-La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme.

2- Déclaration du 27 Juin 1793.
-Le but de la société est le bonheur commun. Le gouvernement est institué pour garantir à l'homme la jouissance de ses droits naturels et imprescriptibles.
-Ces droits sont l'égalité, la liberté, la sûreté, la propriété.
-Tous les hommes sont égaux par la nature et devant la loi.

3- "Les droits de l'homme en général ne sont pas les privilèges qu'un groupe humain plus ou moins clos revendique par rapport à un autre groupe humain... Le droit de vivre, le droit d'exister et de respirer, le droit à la liberté sont des droits élémentaires qui n'ont ni goût ni saveur, ils vont de soi..." Jankélévitch, Paradoxe de la morale.

4- "Aucun des prétendus droits de l'homme ne dépasse donc l'homme égoïste, l'homme en tant que membre de la société bourgeoise c'est à dire un individu séparé de la communauté, replié sur lui même, uniquement préoccupé de son intérêt personnel et obéissant à son arbitraire privé." Marx, La question Juive, Collection 10/18.

5- "Après tout, les droits de l'homme avaient été définis comme "inaliénables" parce qu'ils étaient supposés indépendants de tout gouvernement; or il s'est révélé qu'au moment où les êtres humains se retrouvaient sans gouvernement propre et qu'ils devaient se rabattre sur leurs droits minimum, ils ne se trouvaient plus ni autorité pour les protéger, ni institutions prêtes à les garantir." H. Arendt, L'impérialisme.

6- "Les conventions sans le glaive ne sont que des paroles." Hobbes, Léviathan.

7- "Quand je dis homme dans la formule, ce non-objet n'est rien qu'une perspective sur le monde, un point de vue sur l'être, le point de vue simplement d'une Résistance désespérée mais opiniâtre." B. H. Lévy, Le testament de Dieu.

8- "L'homme n'est pas enfermé en lui même, mais présent toujours dans un univers humain, et c'est ce que nous appelons l'humanisme existentialiste... Nous montrons que ça n'est n'est pas en se retournant vers lui, mais toujours en cherchant hors de lui un but qui est telle libération, telle réalisation particulière, que l'homme se réalisera précisément comme humain." Sartre, L'existentialisme est un humanisme.

  • A- Pauvreté, manque éprouvé = Page 1 
    B- Productivité, création | C- Désir et volonté  = Page 2
    D- Richesse de l'imagination | E- Désir et autrui = Page 3

° Rubrique citations http://www.philagora.net/citations/

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express