° Rubrique Philo: Capes-Agreg

- Fiches d'aide à la préparation au CAPES -
Rubrique proposée et animée par  François Palacio

- Philosophie politique

Montesquieu . De l'esprit des Lois 

Fiche 1Fiche 2 - Fiche 3 - Fiche 4 - Fiche 5 - Fiche 6 - Fiche 7 - Fiche 8

Site Philagora, tous droits réservés ©

__________________

Seconde partie

Livre IX- Des lois dans le rapport qu’elles ont avec la force défensive

IX- De la force relative des Etats

  Toute grandeur, toute force, toute puissance est relative. Il faut bien prendre garde qu’en cherchant à augmenter la grandeur réelle, on ne diminue la grandeur relative.

Livre X- Des lois dans le rapport qu’elles ont avec la force offensive

II- La guerre

  La vie des Etats est comme celle des hommes. Ceux-ci ont droit de tuer dans le cas de la défense naturelle ; ceux-là ont droit de faire la guerre pour leur propre conservation.    

Livre XI- Des lois qui forment la liberté politique dans son rapport avec la constitution

II- Diverses significations données au mot liberté

III- Ce que c’est que la liberté

  Dans un Etat, c’est à dire dans une société où il y a des lois, la liberté ne peut consister qu’à pouvoir faire ce que l’on doit vouloir, et à n’être point contraint de faire ce que l’on ne doit pas vouloir.  

La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent ; et si un citoyen pouvait faire ce qu’elles défendent, il n’aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tous ce même pouvoir.

IV-    Continuation du même sujet

  Pour qu’on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir. Une constitution peut être telle que personne ne sera contraint de faire les choses auxquelles la loi ne l’oblige pas, et à ne point faire celles que la loi lui permet.

VI- De la constitution d’Angleterre

  Tout serait perdu si le même homme, ou le même corps des principaux ou des nobles, ou du peuple exerçait ces trois pouvoirs, celui de faire des lois, celui d’exécuter les résolutions publiques, et celui de juger les crimes ou les différends des particuliers.

Livre XII- Des lois qui forment la liberté politique dans son rapport au citoyen

II- De la liberté du citoyen

  La liberté philosophique consiste dans l’exercice de la volonté, ou du moins dans l’opinion où l’on est que l’on exerce sa volonté. La liberté politique consiste dans la sûreté, ou du moins dans l’opinion que l’on a de la sûreté.

  Cette sûreté n’est jamais attaquée que dans les accusations publiques ou privées. C’est de la bonté des lois criminelles que dépend principalement la bonté des citoyens.

Vers:  Troisième partie

 

° Rubrique Philo: Capes-Agreg

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express