° Rubrique lettres > Bac Français

BAC FRANÇAIS par J. Llapasset

Le Baroque et la condition humaine

Site Philagora, tous droits réservés
------------------------------------------------------------

  • Sujet: En vous appuyant sur des oeuvres baroques, en quoi peut on dire que la sensibilité baroque fait ressortir la réalité de la condition humaine.

Le Caravage, Tête de méduse

Le Caravage, " Tête de Méduse ", 1598-1599

______________________

Baroque et réalité de la condition humaine.

Une citation: "Le baroque, une esthétique du composite et du changement" J. Rousset.

Pour l'introduction: vous pourriez commencer par vous étonner. Lorsque vous entendez le mot "baroque" vous pensez à "exubérance", ce qui, au premier abord ne vous paraît pas correspondre au tragique de la condition humaine...!

Comprendre le sujet:
fait ressortir
:met en lumière, met en évidence. on peut faire ressortir la réalité de la condition humaine en l'éclairant, mais aussi par opposition, par antithèse.

la condition humaine: l'homme se heurte à des limites indépassables qu'il s'efforce pourtant de dépasser: par exemple la mort... par la religion; le devenir, la fuite du temps et l'incertitude de toutes choses sont des marques de la condition humaine. Tout s'écroule.

En vous appuyant sur: tout devoir de français, dans le cadre de la préparation du BAC, doit avant tout faire ressortir la culture du candidat. Il appuie son argumentation par des références littéraires. Bien entendu, comme le baroque est un mouvement européen qui se développe en architecture, musique, peinture, littérature, vous pouvez ne pas vous limiter à des références littéraires. C'est pour cela que cette page commence par "La tête de méduse" de Le Caravage.

Pour le contenu du devoir:
Le baroque: fin du XVIè et début du XVIIè siècle
Son extension: architecture, musique, peinture, littérature.
C'est exactement ce que le programme appelle un mouvement littéraire et culturel, un mouvement qui ne se limite pas à la littérature.

Que peut-on dire sur cette période historique? Quelles sont les conditions particulières de cette période?
C'est une période de troubles avec en particulier les guerres de religions. Il y a une prolifération des incertitudes: le rythme des transformations fait ressentir la fragilité des repères, de ce sur quoi on s'appuyait. Les repères ne sont plus que des béquilles qui cèdent sous la violence du temps. Les illusions sont nombreuses.
Si on considère que l'œuvre belle c'est un moi rendu sensible, on ne s'étonnera pas de retrouver dans les oeuvres les inquiétudes, les peurs et les angoisses, les illusions, comme satisfaction imaginaire d'un désir, qui hantent la subjectivité du créateur.

Montaigne écrivait: "que sais-je en ce monde où tout change". Ce pourrait être la devise du Baroque.

Si tout finit pas couler comme de l'eau, il faut réagir par un feu d'artifice, un rejet des contraintes que l'on découvre être sans fondement. Il faut s'éclater dans une exubérance qui valorise l'instant, une exubérance qui veut exorciser le tragique de la condition humaine. La condition humaine se heurte à la violence du temps: si tout se transforme, tout est en mouvement, tout se contredit, on ne peut pas se baigner deux fois dans le même fleuve: le monde est un songe, l'illusion est partout.

Vous pouvez lire:
Caldéron: La vie est un songe.
Corneille: L'illusion comique,

 vous pourrez vous appuyer sur ces deux oeuvres baroques.

A cette violence du temps, l'homme répond par une violence semblable. Si tout change, il n'y a plus de règles. S'il n'y a plus de règles, le champ de la liberté s'ouvre. On peut se jouer des règles en maniant la contradiction (le Baroque multiplie les antithèses). Ainsi l'homme peut se déguiser en femme pour attendre un but (Caldéron).

L'inconstance devient la règle! 
Vous pouvez vous appuyer sur Dom Juan de Molière: Dom Juan et son inconstance sont une figure du Baroque.

Il faudrait vous documenter quelques grandes oeuvres musicales, architecturales...
Voyez du coté de Cervantès: Dom Quichotte et le rôle de l'illusion: les géants qui ne sont que des moulins à vent.

Pour une conclusion:
Le terme condition humaine désigne le tragique d'une situation contre laquelle l'homme ne peu rien que de créer une culture pour tenter de lui échapper en imagination. Or c'est bien en réaction à la réalité de la condition humaine (tout s'écoule comme de l'eau, tout fuit), que le Baroque se constitue. En ce sens, le baroque fait bien ressortir la réalité de la condition humaine qui le fascine et qu'il essaie d'exprimer pour mieux la maîtriser: l'instabilité générale du monde, le champ de liberté qu'elle ouvre...

=> Chassignet: l'eau vive qui fuit...

=> Étudier chez les peintres baroques la suggestion par le trompe-l'œil

=> Cervantès, Don Quichotte
=> Molière, Dom Juan

--

° Rubrique lettres > Bac Français

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express