° Rubrique Aide aux dissertations > et aides réflexion: Philo corrige 1 

> Rubrique Aide-texte en réponse aux demandes sur nos forums
> Ressources Études de texte par auteur

Aides pour des textes données sur nos forums

Texte de Saint Thomas d'Aquin 

"...droit humain ne saurait déroger à ce qui est de droit naturel ou de droit divin..."

page 1 et page 2

Site Philagora, tous droits réservés

_______________________________________________________

"En effet rien de ce qui est de droit humain ne saurait déroger à ce qui est de droit naturel ou de droit divin. Or selon l'ordre naturel institué par la divine providence, les réalités inférieures sont subordonnées à l'homme, afin qu'il les utilise pour subvenir à ses besoins. Il en résulte que le partage des biens et leur appropriation selon le droit humain ne suppriment pas la nécessité pour les hommes d'user de ces biens en vue des besoins de tous. Dès lors, les biens que certains possèdent en surabondance sont destinés, par le droit naturel, à secourir les pauvres. C'est pourquoi saint Ambroise écrit : «Le pain que tu gardes appartient à ceux qui ont faim, les vêtements que tu caches appartiennent à ceux qui sont nus et l'argent que tu enfouis est le rachat et la délivrance des malheureux. » Or le nombre de ceux qui sont dans le besoin est si grand qu'on ne peut pas les secourir tous avec les mêmes ressources, mais chacun a la libre disposition de ses biens pour secourir les malheureux. Et, même en cas de nécessité évidente et urgente, où il faut manifestement prendre ce qui est sous la main pour subvenir à un besoin vital, par exemple quand on se trouve en danger et qu'on ne peut pas faire autrement, il est légitime d'utiliser le bien d'autrui pour subvenir à ses propres besoins; on peut le prendre, ouvertement ou en cachette, sans pour autant commettre réellement un vol ou un larcin."


Thomas d'Aquin.
=======================

=  Lisons le texte ensemble: (suite)

C'est pourquoi: voilà pourquoi, ceci permet de comprendre le sens.

le pain que tu gardes: ce que tu gardes pour toi, selon le droit divin, tu le voles.

appartient: selon le droit naturel et le droit divin. Il faut comprendre que le pain doit être utilisé pour nourrir ceux qui ont faim.

les vêtements que tu caches: pour qu'on ne te les vole pas: les vêtements doivent être utilisés  pour vêtir ceux qui ont froid.

l'argent que tu enfouis: que tu enterres dans ton jardin: il doit être utilisé pour racheter et délivrer les malheureux esclaves.

secourir tous: les malheureux sont si nombreux que la justice distributive ne peut tous les secourir: c'est la charité, l'amour fraternel qui doit le faire.

il est légitime: il est donc conforme au droit naturel et divin de prendre du pain pour se nourrir sans le payer, de se saisir du bien d'autrui pour satisfaire un besoin, lorsque c'est une nécessité.

on peut: il est permis, il est légitime.

sous la main: ce que la main peut atteindre.

en cachette: si on a honte ou si on a peur.

sans pour autant: sans que pour cela.

commettre: sans accomplir une action blâmable.

vol ou larcin: un vol ou un petit vol.

=> Bien entendu, dans le cas d'un besoin vital impérieux.

page 1 et page 2

 Bonne continuation
Joseph Llapasset ©

° Rubrique Aide aux dissertations > et aides réflexion: Philo corrige 1 

> Rubrique Aide-texte en réponse aux demandes sur nos forums
> Ressources Études de texte par auteur

2010 ©Philagora tous droits réservés Publicité Recherche d'emploi
Contact Francophonie Revue Pôle Internationnal
Pourquoi ce site? A la découverte des langues régionales J'aime l'art
Hébergement matériel: Serveur Express